AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 you girls never know how you make a boy feel ~ dylan

Aller en bas 
AuteurMessage
Dylan Mars
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Dylan Mars

◆ messages : 215
◆ inscription : 05/10/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

you girls never know how you make a boy feel ~ dylan Empty
MessageSujet: you girls never know how you make a boy feel ~ dylan   you girls never know how you make a boy feel ~ dylan EmptySam 18 Jan - 16:41



DYLAN MARS
❝ Two roads diverged in a wood, and I—
I took the one less traveled by,
And that has made all the difference. ❞
CRÉDITS : ROBERT FROST ~ AVATAR © MILO VENTIMIGLIA
❖ ❖ ❖

nom : Mars, comme la planète se trouvant à 200 millions de kilomètre de la Terre. Oui, aussi comme la barre de chocolat. Mais, la comparaison avec la planète fait quand même mieux. Il tient son nom de son père. prénom : Dylan. Simple & efficace. Il n'y a donc aucun besoin de chercher à lui trouver un surnom, qui serait plus ridicule qu'autre chose. Il a d'ailleurs toujours détesté les surnoms qu'on lui a donné jusque-là. âge : Trente ans mais, ça ne le gêne pas.  lieu de naissance : Chicago, IL. Aka Windy City. Il y a grandi mais lorsqu'il a eu l'occasion de partir à 21 ans avec son frère, il l'a fait sans hésitation. nationalité : Américaine. 100% américaine d'ailleurs. origines : américaine statut civil : célibataire, et il en profite occupation(s) : avocat, il possède d'ailleurs son propre cabinet. traits de caractère : (+) souriant (+) charmeur (+) direct (+) passionné (+) brillant (+) farceur (-) perfectionniste (-) audacieux (-) déterminé (-) l’avis des autres lui importe peu (-) borné (-) protecteur troubles/symptômes connus : perfectionniste. Si quelque chose n'est pas à sa place, il aura forcément besoin de le remettre à cette dernière. C'est plus fort que lui. citation d'appartenance : We're all pretty bizarre, some of us are just better at hiding it.

- the world is an imperfect place -
01. Légèrement maniaque mais, alors juste un peu. Chaque chose à sa place chez lui & si un objet venait à être bougé par une tierce personne, il le remettrait immédiatement à sa place, c'est plus fort que lui. Tout est parfaitement rangé. 02. Commence toujours sa matinée par un jogging. 03. Grand fan de musique, il joue de nombreux instruments & il est un grand fan de jazz, il apprécie tout de même certaines chansons actuelles mais, ne supporte pas la techno. Il ne comprend même pas qu'on puisse appeler ça de la musique. 04. Il est toujours parfaitement habillé quand il travaille, toujours en costume, parfait, sur-mesure maintenant qu'il en a les moyens. Mais dans la vie de tous les jours, il est plus jean & tee-shirt. 05. Il apprécie la compagnie féminine. Disons que tant qu'il n'a pas trouvé LA bonne, il préfère ne pas se prendre la tête & de prendre les choses comme elles viennent. Dylan a plus eu de relations brèves que de sérieuses. 06. Il aime bien jouer au poker et autres jeux de cartes mais, la vérité c'est qu'il est particulièrement nul quand il s'agit de bluffer. Il est plus facile de piquer de l'argent à Dylan au poker que de voler une sucette à un bébé. 07. Il adore dormir, il aime faire des grasses matinées, se lever après 11h, même s'il n'en a pas forcément l'occasion 08. Il aime bien durant son temps libre : jouer de la musique, lire, aller dans un bar, rencontrer des jolies jeunes femmes, et faire du sport. 09. Il vient tout juste d'acheter un chiot, un berger allemand nommée Hathor, comme la déesse de l'amour, la beauté, la musique, la maternité et de la joie. 10. Adore manger. Heureusement qu'il a un très bon métabolisme & qu'il fait du sport tous les jours parce qu'il mange de tous & n'importe quoi.


Dylan MARS a écrit:
La tempête l'a changé, d'habitude légèrement égoïste, il a passé pas mal de temps à aider les autres depuis Héra. Lui qui cherchait en permanence la compagnie, la chaleur humaine, par la présence d'une jeune femme pour une simple nuit, a changé ses habitudes. Mais, c'est surtout au niveau de son travail que les choses ont bougé, il passe beaucoup plus de temps à faire du pro bono. Au fond de lui, il reste le même mais, les changements sont positifs.

prénom/pseudo : yesterday./Marie  âge : de boire légalement  pays : FR  fréquence de connexion : tous les jours  comment as-tu atterri sur lost along the way ? j'y suis depuis un moment.  un commentaire ? jvous n'aime

_________________
You're such a hard act for me to follow. Love me today, don't leave me tomorrow, yeah but if I fall for you, I'll never recover, if I fall for you, I'll never be the same


Dernière édition par Dylan Mars le Dim 19 Jan - 17:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Mars
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Dylan Mars

◆ messages : 215
◆ inscription : 05/10/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

you girls never know how you make a boy feel ~ dylan Empty
MessageSujet: Re: you girls never know how you make a boy feel ~ dylan   you girls never know how you make a boy feel ~ dylan EmptySam 18 Jan - 16:41

you girls never know how you make a boy feel ~ dylan Tumblr_mvz7y0Rnbl1ru64ono2_250you girls never know how you make a boy feel ~ dylan Tumblr_mvz7y0Rnbl1ru64ono5_250
If you love me let me go
‘Cause these words are knives and often leave scars
The fear of falling apart
And truth be told, I never was yours

@panic at the disco - this is gospel

Il fallait voir les choses en face, sous ses aires d’homme parfait, Dylan n’est qu’une épave. Il répond toujours qu’il va bien, affiche un grand sourire & ne garde pas une relation plus d’un mois. Il a l’air bien. Mais c’est un façade. Il boit trop, fume trop, critique pour se donner une impression qu’il est mieux que les autres, seulement ce n’est pas le cas. Il appartient au commun des mortels, et comme eux il se trouvait dans un moment de sa vie où il se posait des questions. Trente ans & toujours parfaitement incapable de s’attacher à une femme ? Ce n’est pas qu’il ne veut pas, c’est qu’il trouve toujours un défaut à cette dernière, et s’il n’en trouve pas, il trouve quand même le moyen de se comporter comme un con. Oui, c’est grossier mais, il faut dire les choses comme elles sont. Alors, on lui dit qu’il finira par se ranger, quand il aura trouvé la bonne mais, est-ce qu’elle existe ? Quand il voit son frère parfaitement heureux avec sa femme, il se dit que oui, pourquoi pas. Elle doit bien exister. Son petit frère avait semblé capable de trouver la femme de ses rêves. Le seul problème, c’était qu’il n’était pas certain de vouloir la rencontrer. Il allait pouvoir être heureux quoi … un ou deux ans ? Et puis, ils finiraient par s’ennuyer, après avoir raconté toutes ses histoires, elle finirait par en avoir marre de lui. Et ils finiraient comme ses parents. Un ivrogne passant son temps à crier sur sa femme & à engueuler ses gamins parce qu’ils faisaient trop de bruit. Car oui, le fait de respirer était apparemment trop bruyant pour lui. Et une femme s’enfermant dans un silence presque religieux & ignorant ses enfants. Voilà ce qu’à dû subir le jeune homme durant toute son enfance, et il a fait ce qu’il a pu pour que son frère ne ressente pas la même chose. Forçant sa mère a reconnaître la présence de son petit frère, elle pouvait l’ignorer mais, elle ne devait pas bousiller Brady. Alors quand il a eu assez d’argent & dès qu’il a atteint les vingt et un ans, il a embarqué ce dernier avec lui pour déménager à l’autre bout du pays. Et après des années à galérer entre son travail & s'occuper de Brady, il pensait en avoir enfin fini, être sorti du tunnel & s’il avait été bien pendant 3 ans, voilà qu’il se posait des tas de questions. Trop de questions. Mais, il ne laisserait jamais rien paraître. Trop fier pour ça. Alors oui, une relation stable lui faisait plus peur que de raison. En attendant, il allait garder son sourire sur le visage, faire des blagues plus nulles les unes que les autres et garder son mal être pour lui, il n’y avait pas de raison pour que ça ne passe pas au bout d’un moment. En tout cas, il y avait intérêt que ça passe. Parce qu’il refusait d’être un de ces clichés, un avocat carburant aux médicaments. Alors en attendant, il travaille beaucoup trop, boit un peu trop avant d’aller se coucher, enchaine les cigarettes quand il a le temps, parfois un petit joint pour mieux s’endormir, et s’il veut se changer les idées, il fait les bars, espérant trouver une distraction pour la nuit. La vérité c'est qu'il en avait marre de cette vie, de chercher sans cesse un peu de chaleur humain, il veut juste s'arrêter de prendre des filles pour des mouchoirs en papier, en trouver une qui le ferait se sentir mieux. Oublier qu'il se sentait mal.

_________________
You're such a hard act for me to follow. Love me today, don't leave me tomorrow, yeah but if I fall for you, I'll never recover, if I fall for you, I'll never be the same
Revenir en haut Aller en bas
 
you girls never know how you make a boy feel ~ dylan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HERE COMES THE SUN :: LOCKED OUT OF HEAVEN :: SAFE AND SOUND-
Sauter vers: