AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ≈ and nothing was the same.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Hernandez
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Aaron Hernandez

◆ messages : 76
◆ inscription : 27/01/2014

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : new haven neighborhood.

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyLun 27 Jan - 21:51


 
 aaron hernandez
❝ Every man has his secret sorrows which the world knows not; and often times we call a man cold when he is only sad. ❞
CRÉDITS : KINGSTONWREN, TUMBLR. ~ AVATAR ©JULIAN MORRIS
 ❖ ❖ ❖
nom : Hernandez. Patronyme hispanique, directement hérité de son père. Un homme qui, accompagné de sa jeune épouse, a très tôt quitté sa Colombie natale pour aller vivre son American Dream. prénom : Aaron. Il n'a aucune signification particulière, sa mère, parce que c'est elle qui l'a choisit, a simplement trouvé qu'il "sonnait bien", et surtout américain. Selon elle, bien qu'à tort, le fait de porter un prénom anglophone permettrait à son fils de mieux s'intégrer au monde dans lequel il grandirait. On retrouve en deuxième et troisième position Raúl et Francisco qui sont respectivement les prénoms de ses feu grands-pères. âge : Trente-et-un ans, âge qu'il vit plutôt très bien. lieu de naissance : Brooklyn, NYC, NY. nationalité : Américaine. origines : Colombiennes à cent pour cent. statut civil : Célibataire. Handicapé des sentiments seraient des termes plus appropriées, d'ailleurs. Il n'est pourtant pas seul dans la vie, loin de là. Le jeune homme est l'heureux père d'une fillette qui s'approche dangereusement des six ans, enfant dont il s'occupe seul depuis toujours. occupation(s) : Professeur dans un lycée d'Orange où il a été muté il y a quatre ans. L'histoire et l'espagnol, sa langue maternelle sont les matières qu'il enseigne. traits de caractère : Charismatique, cultivé, ambigu, attentionné, courtois, curieux, peu expansif, fainéant, drôle, galant, patient, sympathique, possessif, loyal, légèrement lunatique, mystérieux, protecteur, ouvert d'esprit, difficile à cerner. troubles/symptômes connus : Aucun. Il a cependant assez de mal à se passer de sa dose de nicotine quotidienne. Sa fille semble cependant déterminée l'aider à arrêter, elle a eu la bonne idée de casser en deux toutes celles sur lesquelles elle tombe. En effet, sa fille est un génie. citation d'appartenance :  02. You see us as you want to see us. In the simplest terms, in the most convenient definitions. But what we found out is that each one of us is a brain, and an athlete, and a basket case, a princess, and a criminal. Does that answer your question ?

 - the world is an imperfect place -
Il a eu une enfance des plus banales. Enfant d'immigrés colombiens arrivés dans la Grande Pomme au début des années 80s, il est issu de l'union d'un restaurateur, musicien à ses heures perdues, et d'une couturière. Il est également l'aîné d'une fratrie de trois enfants, suivi par deux filles. Deux filles qui lui en ont fait voir de toutes les couleurs. ~ Il a toujours beaucoup lu. De tous les genres, d'auteurs de différentes cultures, et s'est toujours intéressé aux contextes dans lesquels ces mêmes livres avaient été écrits. D'où la profession qu'il exerce aujourd'hui. ~ Il fut un temps où la gente féminine ne s'est pas révélée être un problème. Avant que l'une des jeunes femmes qu'il ait réellement aimé ne le quitte, sans explication aucune, du jours au lendemain et ne disparaisse sans laisser de trace. Avant qu'elle ne revienne neuf mois plus tard, sonnant à la porte de son appartement, lui laissant découvrir un couffin accompagné d'un petit mot "This is your daughter. I'm so sorry you had to find out the way you did, and I wish I could explain, but I had no other choice. Take care of her, and please, please, forgive me. I love you, Ela." ~ Il s'est donc retrouvé du jour au lendemain avec le destin d'un nourrisson âgé de quelques jours entre les mains, sans même avoir la certitude qu'ils s'agissait bien de sa fille, chamboulant par la même occasion, toute sa vie. ~ S'il fume depuis ses seize ans, c'est bien cet événement qui lui a fait doubler le nombre de cigarettes qu'il consomme par jour. ~ Il est le genre de professeur que les élèves redouteront le premier jour à cause de la distance qu'ils semble mettre entre eux, mais qui seront tombés sous son charme au bout de quinze jours, à cause de.. Eh bien son charme. ~ Très impliqué dans son travail, il a à cœur de faire en sorte que ses élèves, ceux qui du moins sont intéressés, comprennent ses cours. Il n'hésite d'ailleurs pas à enseigner de manière ludique, et à utiliser toute sorte de nouvelle technologie. ~ Sa fille le mène la plupart du temps par le bout du nez. Du haut de ses cinq ans et demi, elle sait exactement quoi et comment le dire pour amadouer son géniteur. Le pire dans l'histoire est certainement, qu'il en a pleinement conscience, et qu'il lui refuse rarement quelque chose bien longtemps. ~  Observateur, il se plaît à essayer de cerner la personnalités des gens qui l'entourent. L'inverse par contre, ne se produit pas beaucoup. ~  Sportif du dimanche, il fait généralement du vélo accompagné de sa fille. Ils font le tour du quartier où se rendent au parc, puis reviennent en passant par le Fast Food du coin pour prendre de quoi manger. ~ Il n'est pas solitaire, mais le fait de passer un certain nombre de temps seul, avec un fond musical par exemple ne le dérange pas le moins du monde. C'est d'ailleurs souvent ce qu'il fait, une fois qu'il a couché sa fille, et qu'il s'apprête à corriger des copies, clopes à portée de main.

Suite à la pagaille qu'Héra à laisser derrière elle au cours de ces six mois, comment se porte votre personnage ? Lui, plutôt bien. La tempête a cependant saccagé sa maison, maison dans laquelle il ne se trouvait heureusement pas ce soir-là. Ayant quelques jours de congés suite aux vacances scolaires, Cara et lui s'étaient envolés pour New York, afin de rendre visite à ses parents qu'il n'avait pas vu depuis près d'un an. Ce n'est qu'à son retour, donc qu'il a pu constater les dégâts plus que conséquents de la tempête. Contraint de déménager, et de racheter la plupart des meubles et, à peu près tout ce qui est nécessaire à un endroit à vivre, les seuls désagréments qu'il a connu sont matériels.  

 
prénom/pseudo : Adèèèèle.  age : Je suis majeure.  pays : La France.  fréquence de connexion : Tous les jours.  comment as-tu atterri sur lost along the way ? Bazzart, ça fait quelques mois maintenant. Siffle un commentaire ?  tongue  Maggle  Yep  Excited  Godness  Look  Winner  Drunk  Beauty  bril  hug  Rolling .


Dernière édition par Aaron Hernandez le Sam 1 Fév - 17:31, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Hernandez
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Aaron Hernandez

◆ messages : 76
◆ inscription : 27/01/2014

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : new haven neighborhood.

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyLun 27 Jan - 21:52

- wherever i go, trouble seems to follow -


I feel lost but
I'm surrounded by a million perfect strangers,
you're like lightning I'm so grounded,
but I'm flying when I'm next to you

@ Yuna - Planes

« Previously on Keeping Up with the Kardashians... » Il relève la tête au ralenti, prenant la phrase qu'il vient d'entendre comme le signal impératif qu'il est temps d'éteindre la télévision. Passant sa main sur toute la surface du canapé, il tombe finalement sur la télécommande, et c'est avec vigueur qu'il presse le bouton rouge. Il se passe la main sur le front, regardant du coin de l'oeil la pile de copie qui l'attend sur la table basse ; copies qu'il a promis aux de rendre aux high school Sophomores le surlendemain. Sans doute avait-il trop fumé ce jour là, littéralement. Il décide d'ailleurs de récidiver, il n'a pas la tête à souligner puis barrer des erreurs de conjugaison basique, ou des anachronismes improbables ce soir-là. Non pas que ses élèves soient tous très mauvais, loin de là. Si tel avait été le cas, il aurait d'ailleurs certainement considéré une reconversion professionnelle. Posant une main sur sa hanche, il se remémore l'endroit où il a laissé son paquet nouvellement acheté, bien que déjà à moitié vide, et le cherche du regard dans la pièce. Une fois l'objet en main, il s'empare de son briquet, et se dirige vers le balcon, avant de pousser au maximum la fenêtre derrière lui. Accoudé sur la rambarde, il observe les environs. Recrachant la fumée qui lui brûle les yeux, il remarque à quel point New Haven ressemble encore à un quartier en chantier, étant presque essentiellement composé de préfabriqués. Lui, fait parti de ces « chanceux » qui ont eu droit d'intégrer des appartements neufs, et surtout habitables après qu'Héra ait sévi. Il soupire légèrement et baisse les yeux vers sa montre, il ne lui faut que quelques minutes avant de calculer l'heure qu'il est à New York. Il laisse tomber l'idée d'appeler sa mère, qui s'est déjà très certainement endormie devant l'une de ces telenovelas qui passent sur des chaînes câblées dont la plupart de la population ne connaît pas l'existence et, écrase sa cigarette dans le cendrier qui se trouve non loin de là. Il s'écarte de la rambarde et pose ses mains dessus, avant de lever les yeux vers le ciel. Dans quelques semaines, Cara aura six ans. Cela fera six ans que sa vie a basculé du jour au lendemain, six ans que les même questions s'entrechoquent dans son esprit, et qu'elles restent sans réponse. Alors qu'il s'apprête à regagner le salon, il aperçoit d'abord une ombre, puis une petite silhouette qui s'avance dans la pièce. Elle se frotte les yeux d'une main alors que l'autre tient fermement son lapin en peluche qu'elle traîne par terre derrière elle. L'un des seuls « doudous » qu'elle avait avec elle lorsqu'il l'a trouvée sur son paillasson. « Daddy I can't sleep. » Elle fait une moue plus qu'attendrissante, moue qui lui arrache un sourire plein d'affection. Il s'approche d'elle et s'accroupit pour se mettre à son niveau et la prendre dans ses bras, Cara ayant souvent du mal à dormir depuis qu'ils ont été forcés de déménager; ses repères ont disparu. « Did you have a nightmare ? » Elle secoue négativement la tête et dépose sa tête sur son épaule, rapprochant sa peluche de son visage. « There is a... A monster in the closet. » Attendri, il décide de jouer le jeu. « Really ? Let's go and check if it's still here alright ? » Pas de réponse de la part de la petite tête brune, alors il s'aventure dans le couloir, et feint de rentrer avec précaution dans la chambre de la fillette. L'étreinte de cette dernière se veut de plus en plus forte au fur et à mesure qu'ils se rapprochent de l'endroit qu'elle redoute tant. « It's gone monkey. See for yourself ! » Prudemment, elle se décolle de son père, et constate qu'en effet, l'armoire ne contient que ses vêtements. Visiblement rassurée, l'enfant rit un peu avant de prendre la tête d'Aaron entre ses deux petites mains, l'amadouant comme elle sait habilement le faire. « Can you read me a bedtime story daddy ? » Il fait mine de réfléchir et grimace. « I don't know.. What's the magic word ? » « Please please please. » « Now that's better! » Il la couche, la borde, alors qu'elle choisit un livre -le même que tous les soirs-, et se lance dans le récit. Et une dizaine de minutes plus tard, la voilà partie dans les bras de Morphée. Il dépose alors un baiser sur son front, se remémorant l'une des premières fois où il s'était essayé à ce geste. Elle lui avait alors souri, et c'est à ce moment qu'il s'est donné la mission de ne jamais rien laisser à arriver à cette petite fille. A sa petite fille.



Dernière édition par Aaron Hernandez le Sam 1 Fév - 22:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Toby Reid
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Toby Reid

◆ messages : 839
◆ inscription : 02/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 2/5 Elisa - Lou
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : Sunbary Drive

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyLun 27 Jan - 22:03

XD j'aime ce début de présentation !! Re-bienvenuuuuue chez toi  Winner  Maggle  Drunk 

_________________
Toby Reid
My love, my family. Forgive me. •°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Silley O'Hara
≈ YOU'RE MY FAVOURITE SONG.
Silley O'Hara

◆ messages : 151
◆ inscription : 15/09/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : closed, 2/2. ( juliet & isaac )
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyLun 27 Jan - 22:16

Je te l'ai déjà dit, mais je te le redis, quel excellent choix I love you J'ai hâte d'en apprendre plus sur Aaron cara rebienvenuuuuue I love you I love you

_________________

✯ you own me with whispers like poetry your mouth is a melody that I've memorized so sweet, I hear it echo  everywhere I go day and night oh dear, never saw you coming oh my, look what you have done.

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Hernandez
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Aaron Hernandez

◆ messages : 76
◆ inscription : 27/01/2014

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : new haven neighborhood.

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyLun 27 Jan - 23:25

Maaaarci les copines  tongue I love you Beauty 

_________________
x We're never so vulnerable than when we trust someone - but paradoxically, if we cannot trust, neither can we find love or joy.  wood spoon sign


Revenir en haut Aller en bas
Jay Sagong
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Jay Sagong

◆ messages : 82
◆ inscription : 27/01/2014

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 1/2 libres (aaron)
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : new haven neighbourhood

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyMar 28 Jan - 0:43

Rebienvenuuuuue I love you Cutie

_________________
    "Jesus, I'm not going to be one of those people who sits around talking about what they're gonna do. I'm just going to do it. Imagining the future is a kind of nostalgia."
Revenir en haut Aller en bas
Mia Rosendale
HEARTS ARE BREAKABLE
Mia Rosendale

◆ messages : 2386
◆ inscription : 02/03/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : (2/2) Ryan/TC
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : CHINO, DOAKES.

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyMar 28 Jan - 8:55

Trop de perfection au niveau des membres, vous allez faire chavirer mon petit cœur vers la crise cardiaque un de ces jours Arrow mdr

_________________

she's like the moon part of her always hidden away. everything that comes together falls apart. everything. the chair i’m sitting on. it was built, and so it will fall apart. i’m gonna fall apart, probably before this chair. and you’re gonna fall apart. the cells and organs and systems that make you you, they came together, grew together, and so must fall apart. things fall apart.
Revenir en haut Aller en bas
https://tightrope.forumactif.org
Olivia Cassidy
Head down, as I watch my feet take turns hitting the ground
Olivia Cassidy

◆ messages : 1249
◆ inscription : 26/04/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 0.
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : sunbury drive neighborhood, orange.

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyMar 28 Jan - 10:46

Tu seras morte pour la bonne cause alors  Héhé Maggle Arrow 

_________________
What if I told you your tears haven't been ignored and everything that was taken can be restored ? Feel this, can you feel this ? My heart beating out of my chest, feel this, can you feel this? Salvation under my breath. wood spoon sign


Revenir en haut Aller en bas
Dylan Mars
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Dylan Mars

◆ messages : 215
◆ inscription : 05/10/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyMar 28 Jan - 13:04

Alors toi Siffle (et ton gif sur le deuxième post mdr)
Très bon choix d'avatar & puis, j'ai hâte de découvrir ce nouveau personnage Cutie

_________________
You're such a hard act for me to follow. Love me today, don't leave me tomorrow, yeah but if I fall for you, I'll never recover, if I fall for you, I'll never be the same
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Hernandez
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Aaron Hernandez

◆ messages : 76
◆ inscription : 27/01/2014

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : new haven neighborhood.

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyMar 28 Jan - 19:22

Maaaarci toi Look Godness 


Dernière édition par Aaron Hernandez le Mar 28 Jan - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charly Sawyer
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Charly Sawyer

◆ messages : 156
◆ inscription : 20/01/2014

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 3/3 libres ; tc
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : Waverly Avenue

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyMar 28 Jan - 19:23

De ce que j'ai cru comprendre, re-bienvenue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Hernandez
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Aaron Hernandez

◆ messages : 76
◆ inscription : 27/01/2014

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : new haven neighborhood.

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyMar 28 Jan - 20:25

Merci tongue

_________________
x We're never so vulnerable than when we trust someone - but paradoxically, if we cannot trust, neither can we find love or joy.  wood spoon sign


Revenir en haut Aller en bas
Elisa Cohen
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Elisa Cohen

◆ messages : 176
◆ inscription : 17/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyMer 29 Jan - 20:24

Rebienvenue à toi cut 
Je veux retourner au lycée rien que pour ce prof  pfiou 

_________________

Want you to make me feel like I'm the only girl in the world. Like I'm the only one that you'll ever love. Like I'm the only one who knows your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Hernandez
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Aaron Hernandez

◆ messages : 76
◆ inscription : 27/01/2014

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : new haven neighborhood.

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyMer 29 Jan - 20:59

T'es pas la seule MG, merci hehe I love you

_________________
x We're never so vulnerable than when we trust someone - but paradoxically, if we cannot trust, neither can we find love or joy.  wood spoon sign


Revenir en haut Aller en bas
Jay Sagong
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Jay Sagong

◆ messages : 82
◆ inscription : 27/01/2014

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 1/2 libres (aaron)
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : new haven neighbourhood

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptySam 1 Fév - 22:54

Haaaan Cutie Cutie 

_________________
    "Jesus, I'm not going to be one of those people who sits around talking about what they're gonna do. I'm just going to do it. Imagining the future is a kind of nostalgia."
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Spivet
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Jodie Spivet

◆ messages : 1002
◆ inscription : 26/04/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 3/3 Erin- Juliet - Charly
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : Madison Street

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyDim 2 Fév - 10:19

Ton histoire est trop mignonne ! Dois-je conclure que ta fiche est terminée ?

_________________
Fauve - Voyou + Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi même j'me déteste ? Pourquoi t'es là, pourquoi tu restes ?
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Cassidy
Head down, as I watch my feet take turns hitting the ground
Olivia Cassidy

◆ messages : 1249
◆ inscription : 26/04/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 0.
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : sunbury drive neighborhood, orange.

≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. EmptyDim 2 Fév - 10:22

Merci! Et oui j'ai fini  tongue 

_________________
What if I told you your tears haven't been ignored and everything that was taken can be restored ? Feel this, can you feel this ? My heart beating out of my chest, feel this, can you feel this? Salvation under my breath. wood spoon sign


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




≈ and nothing was the same. Empty
MessageSujet: Re: ≈ and nothing was the same.   ≈ and nothing was the same. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

≈ and nothing was the same.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HERE COMES THE SUN :: LOCKED OUT OF HEAVEN :: SAFE AND SOUND-