AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 all these things that i've done ~ tony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony Bishop
⊹ IT'S ALWAYS DARKEST BEFORE THE DAWN
Anthony Bishop

◆ messages : 1030
◆ inscription : 09/05/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 0
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : Sunbury Drive, New Orange

all these things that i've done ~ tony Empty
MessageSujet: all these things that i've done ~ tony   all these things that i've done ~ tony EmptySam 18 Jan - 19:15



ANTHONY « TONY » NEMO BISHOP
❝ Can nobody hear me?
I've got a lot that's on my mind
I cannot breathe
Can you hear it, too ? ❞
CRÉDITS : http://adambrodydaily.tumblr.com/ ~ AVATAR ©  ADAM BRODY
❖ ❖ ❖

nom : Bishop, comme le grand immunologiste qui a découvert les oncogènes humains & a ainsi permis de mieux comprendre le fonctionnement des tumeurs malignes. La classe non ? Oui, on s’en fout en fait, ce Bishop n’a jamais fait partie de sa famille. Il tient son nom de son père, un simple bibliothécaire, possédant une collection monstrueuse de livres plus anciens les uns que les autres. Un homme gentil dans le fond mais, absent. prénom : Anthony Némo, si le premier est un simple hommage à son grand-père maternel, Némo est déjà beaucoup moins probable. Némo c’est simplement une idée de sa mère, elle l’a imposé sans gêne à son mari, estimant qu’elle venait de faire grandir un être humain dans son utérus pendant 9 mois & qu’elle avait donc ce droit. Son mari avait juste rigolé quand il l’avait entendu dire « Pas d’utérus ? Pas le choix du deuxième prénom. » Aussi simple que cela. Il signifie « personne » en latin, il s’est longtemps demandé comment il devait le prendre avant de choisir l’idée que sa mère voulait tout simplement dire qu’il était unique. C’est en tout cas l’interprétation qu’il a choisi. âge : 31 ans. lieu de naissance : Boston, USA. Mon dieu qu’il adorait cette ville quand il était petit, puis il a réussi à obtenir une bourse pour Stanford et le voilà en Californie. nationalité : Américaine. origines : Américaine. Oui oui, on fait original. Mais, il est fier de l’être, sauf peut-être quand il voit que des gens achètent des fusils en cadeau d’anniversaire pour leur gamin de 10 ans. Là il a juste peur. statut civil : en couple, depuis 5 ans avec la même merveilleuse jeune femme. Seulement on ne peut pas dire que leur relation soit au beau fixe depuis l’accouchement de leur enfant mort-né il y a 3 mois. C’est à peine s’ils se parlent. La femme avec qui il a emménagé il y a 2 ans n’est pas la femme avec qui il partage sa vie désormais. occupation(s) : Chirurgien pédiatrique. Si jusque-là il adorait son métier, qu’il jouait avec les enfants pour qu’ils puissent comprendre leur opération sans avoir peur, il lui est difficile maintenant de faire son métier. Vomissant avant chaque opération, de peur d’en perdre un sur sa table. traits de caractère : (+) Drôle, souriant, charmeur, passionné, ouvert d’esprit, créatif. (-) têtu, perfectionniste, jaloux, incapable de cuisiner, adore avoir raison, impatient. troubles/symptômes connus : Il a peur du noir mais, vraiment peur. citation d'appartenance : 05. Time after time after time after time, i do all this shit for other people. And then i wake up, and i'm empty. I have nothing.

- the world is an imperfect place -
01. Il adore lire. Il possède de nombreuses étagères remplis de bouquin, passant du petit Prince à Millénium ou encore un livre de médecine. Il apprécie particulièrement le travail de Fitzgerald et de Conan Doyle. Tony avait l’habitude de lire un livre par semaine minimum sauf lors de ses examens, maintenant il a une pile d’une dizaine de livre qu’il n’arrive pas à lire. 02. N’a jamais spécialement dormi beaucoup, ce qui est très pratique quand il se retrouve de garde. Il lui arrivait de devoir tenir 52h, même s’il n’est pas légal de le faire, car la fatigue affecte les compétences, quand il était interne il fallait faire plus d’heures que les autres. Cela fait 2 ans qu’il n’a plus à se faire de soucis de ce côté-là. 03.  Joue de nombreux instruments, du violon, au piano, en passant par la guitare. Il n’y a pas touché non plus depuis 3 ans. Il n’en a pas envie. 04. Possède un humour très particulier, il utilise l’ironie & le sarcasme de manière un peu trop régulière. 05. Il aime Olivia, mon dieu il serait prêt à tout faire pour elle, même après 5 ans. Il a d’ailleurs a de nombreuses reprises envisagé de la demander en mariage, il avait même acheté un bague mais, elle est restée dans son casier à l’hôpital depuis. Ne trouvant jamais le temps idéal, il avait préféré attendre, se disant qu’après la naissance il se lancerait. Il se l’était promis. Mais rien ne se passe jamais comme on le souhaite. La femme qu’il aime n’est que l’ombre d’elle-même & lui-même a dû mal à se reconnaître. 06.  Incapable de cuisiner, il est capable de supporter un régime composé uniquement de nouille déshydraté chinoise pendant 3 semaines (il l’a déjà fait). 07.  Possède une mustang de 1967, c ‘était son bébé, elle prend également la poussière dans le garage & aurait bien besoin d’un bon nettoyage. 08.  D’habitude très doué en situation de crise, il ne sait absolument pas quoi faire pour aider Olivia, il se sent parfaitement impuissant & il a horreur de cette situation. Parfois il préfère passer la nuit à l’hôpital plutôt que de rentrer dans sa maison silencieuse. 09. Ne fume pas, boit peut-être un peu trop en ce moment mais, bien loin d’une dépendance. A fumé quelques joints à l’université, rien de plus. 10. A une petite sœur de 27 ans, elle possède un restaurant à Boston, près d’Harvard. Son « jeu » préféré c’était de draguer les filles qui intéressaient  Tony, d’ailleurs c’était souvent elle qui finissait avec la fille. Il l’adore & elle avait d’ailleurs l’habitude de venir le voir chaque été pendant 2 semaines, seulement cette année il lui a dit que ce n’était pas une bonne idée. Il préférait pour l’instant voir comment les choses allaient évoluer avec Olivia. 11.  Il adoooooore les séries TV, et possède environ 200 saisons. Friends restant une référence, il est capable de réciter chaque épisode. 12. A peur du noir, il a toujours une lampe torche sur soit & il y a des veilleuses dans toutes les pièces de sa maison, Olivia avait d’ailleurs l’habitude de se moquer de lui, si au début il avait honte de cette peur, il a fini par décider qu’il se foutait royalement de ce que pouvait penser les autres. Il y a 3 lampes dans sa voiture, juste au cas où il tomberait en panne en rentrant le soir & que les deux premières tombent en panne. 13. Il arrive d’ailleurs régulièrement que ses amis s’amusent à éteindre les lumières durant des soirées juste pour l’entendre crier comme une fille en sortant à toute vitesse sa mini-lampe torche de sa poche. C’est marrant pour eux, beaucoup moins pour lui. S’il reste plus de deux minutes dans le noir, il commencera à pleurer, il n’y a aucun doute là-dessus. 14.  Adore manger, il aime la nourriture. Style s’il pouvait passer sa vie à manger, il le ferait. Seulement il ne sait pas cuisiner, il est devenu ami avec les ¾ des restaurants au alentour qui font livraison depuis 3 mois.  15. Sportif du dimanche, il apprécie particulièrement faire du vélo, du basket & du hand-ball. Par contre l’idée de courir pour courir lui semble totalement stupide & il n’ira jamais faire un jogging de sa vie. Sauf une fois mais, c’est simplement parce qu’Olivia avait réussi à le convaincre. Au bout de 1 km il était rentré en disant  « plus jamais. »

prénom/pseudo : yesterday.  age : Je peux boire légalement  pays : France  fréquence de connexion : pour l'instant pas des masses, à partir de mardi prochain tous les jours. comment as-tu atterri sur lost along the way ? bazzart  un commentaire ? écrire ici.

_________________
My mouth hasn’t shut up about you since you kissed it. The idea that you may kiss it again is stuck in my brain, which hasn’t stopped thinking about you since well before any kiss.


Dernière édition par Anthony Bishop le Sam 18 Jan - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Bishop
⊹ IT'S ALWAYS DARKEST BEFORE THE DAWN
Anthony Bishop

◆ messages : 1030
◆ inscription : 09/05/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 0
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : Sunbury Drive, New Orange

all these things that i've done ~ tony Empty
MessageSujet: Re: all these things that i've done ~ tony   all these things that i've done ~ tony EmptySam 18 Jan - 19:16


❝ citation citation citation ❞
❖ ❖ ❖

« Noooooon, t’as pas fait ça ?! » Grace, 21 ans, sœur cadette de Tony, discrétion incarnée. Le bar entier venait de se retourner vers eux, ce qui déclencha un rire chez l’étudiant de l’époque. Âgé alors de 23 ans, il venait de rentrer chez lui après une longue, très longue dernière année d’école de médecine. Ayant reçu une bourse pour pouvoir étudié à Stanford, il était parti à l’autre bout du pays pour se lancer dans les études inhumaines que sont celles de la médecine, pourtant il n’arrivait pas à regretter. La seule chose qui lui manquait vraiment c’était les saisons, car il vous le dira franchement 10°C en hiver, c’est chaud, il pourrait se balader en tee-shirt, lui est plus habitué au blizzard. Mais maintenant qu’il était de retour dans son Boston natal, il allait en profiter au maximum durant les 2 prochaines semaines.  « La discrétion ma parole, je crois que les gens dans la rue t’ont entendu. » Cette simple remarque lui valu un coup de poing gentillet sur l’épaule, avant qu’elle se penche de nouveau vers son poignet pour observer son nouveau tatouage, il représentait le dessin à la fin du livre Le Petit Prince avec l’étoile au dessus du désert, son livre préféré & un moyen de se rappeler de garder toujours un peu une âme d’enfant. Ce dernier rejoignait un cygne noir en bas de la jambe droite, il est fan de cette théorie (il s’en fera un autre plus tard sur l’épaule gauche, avec écrit it's always darkest before the dawn, de F+TM). « Bon tu veux boire quoi ? Une root beer ? » Grace ne lui donna même pas de réponse, et commanda directement deux bières auprès du barman qui vérifia rapidement sa carte d’identité. « Non non, pas de bière, t’as pas l’âge. » « Arrêtes, le barman va pensé que c’est une fausse carte d’identité. Et puis tu peux parler. » « Rien à faire, tu resteras ma petite Grace, t’auras jamais l’âge de boire ou de conduire pour moi. » Et boum, de nouveau un coup sur son épaule, cette fois-ci beaucoup plus violent. Cela n’empêcha aucun des deux de rigoler & d’attraper la bière que leur tendait le gars derrière le bar, il lançait d’ailleurs des regards insistant vers la jeune Bishop qui n’en avait rien à faire. Elle ne se gêna d’ailleurs pas pour faire une boule de la serviette avec le numéro du barman. Cela ne faisait qu’une heure qu’ils s’étaient retrouvés & Tony avait déjà prit presque 5 coups sur son épaule, mon dieu qu’elle avait pu lui manquer ces 6 derniers mois. A chaque fois qu’il pensait à sa sœur, il voyait toujours la gamine de 15 ans qu’il avait laissé quand il était partit en Californie, cette image était bien loin de la jeune femme qu’il avait à côté de lui, dos au bar elle regardait la salle, s’arrêtant parfois sur une ou deux personne, faisant même un signe vers une personne totalement inconnu aux yeux de Tony. « Décides »« Décider quoi ? »  « De quel pays tu veux devenir la reine … A ton avis Grace ? Ce que tu veux faire après cette délicieuse bière que tu vas m’offrir pour m’avoir détruit le bras. » Restant durant plusieurs secondes à ne rien dire, elle semblait réfléchir de manière intensive à la question, pourtant la réponse qu’elle donna semblait tellement puéril qu’il se demanda si elle ne se moquait pas un peu de lui. Mais non elle était parfaitement sérieuse. C’était probablement ça le pire. Elle lui expliqua simplement qu’il venait de passer 6 long mois de travail & qu’il devait se détendre, par conséquent elle lui proposait un petit jeu. Jeu était un bien grand mot, elle utilisait plutôt le fait qu’il appréciait toujours de relever un défi. Ce que Grace proposait c’était tout simplement d’aller draguer la même fille & voir qui arriverait à la ramener dans son lit. Puéril exactement. Et même si Tony n’était pas spécialement du genre homme à femme, il ne rejeta pas l’idée, bien au contraire elle lui indiqua une jolie brune au fond du bar, il acquiesça par un simple signe de la tête. Rigolant, il finit sa bouteille & se dirigea vers l’inconnue alors que Grace restait bien tranquillement avec une nouvelle bière. Il venait de passer une année à se demander s’il allait survivre, il estimait qu’il avait droit à une soirée de détente complète. Tony n’était pas un as de la drague, il était même nul pour ça, par contre il pouvait faire la conversation à un mur et avoir une réponse, alors il fit ce qu’il faisait de mieux, entamer la conversation. Ils parlèrent durant une quinzaine de minutes, la voyant sourire & même rire lui dit que ça sœur aurait un peu de mal ce soir si elle voulait finir avec l’inconnu du bar (ou Lauren de son vrai prénom). « Il a peur du noir. » Grace était arrivée discrètement derrière lui & avait balancé le meilleur moyen pour qu’une fille se moque complètement de lui. Lauren émit d’ailleurs un petit rire avant de sourire, cependant elle ne se moqua pas ouvertement de lui, ni ne partit. Au contraire, elle resta après avoir lancé un petit regard vers la sœur de ce dernier. « Pourquoi ? » « A cause de l’inhérente absence de lumière. » C’était la réponse qu’il donnait toujours. Et la chose la plus étrange au monde se passa, sa sœur se rapprocha de l’inconnue & l’embrassa simplement. La bouche légèrement ouverte, abruti par le déroulement des évènements, il comprit finalement. « Laisses moi deviner, c’est ta copine … Je te hais, je te jure que tu vas me le payer. » Les deux jeunes filles rigolèrent tranquillement, sa sœur était diabolique.

❝ citation citation citation ❞
❖ ❖ ❖

Si vous demandez à un chirurgien pourquoi il a choisi ce métier, il vous répondra sans aucun doute que c’est pour la montée d’adrénaline, ce sentiment qui fait que lorsque vous tenez un scalpel entre vos mains, vous avez l’impression que vous pouvez tout faire, le frisson qui remonte le long de votre colonne vertébrale quand vous faites la première incision.  C’est vrai dans 90% des cas. Si Tony a choisi de le devenir c’est pour des raisons différentes.  Il  apprécie le silence du bloc opératoire, ce moment de paix où il sait qu’il a le contrôle de la situation, qu’il soit prêt à toutes éventualités. Bien sur, sa spécialité est horrible, vous imaginez peut-être que c’est un monde des bisnounours où tout est beau & rose mais, c’est l’inverse. Pensez-y, la plupart des enfants atteints de maladie grave ou de malformation congénitale importante ne pourront jamais atteindre l’âge adulte, ils passeront cependant sur la table d’opération dans un ultime espoir. Cet ultime espoir est Tony pour les parents de l’enfant. Espoir futile bien trop souvent.
Chantonnant Wild World, le chirurgien s’aspergea les mains de bétadine pour se préparer à l’opération qui l’attendait, c’était un rituel qu’il connaissait par cœur, le faisant plusieurs fois par jour, un automatisme. Pourtant depuis 1 mois, il avait du mal, au lieu d’une montée d’adrénaline, sa bile remontait, il était loin d’être à l’aise. Quand on tombe à vélo, il faut tout de suite y remonter pas vrai ? Vaincre ses peurs. C’est ça l’idée. Il devait le faire, et petit à petit reviendrait l’adrénaline, le sentiment de plénitude qu’il avait l’habitude de rencontrer en franchissant la porte du bloc opératoire. Aujourd’hui il devait opérer un enfant de 5 ans, atteint d’une malformation cardiaque, et il devait assister le chirurgien cardio-thoracique. Il avait surtout envie de rentrer chez lui, se mettre dans son lit & de ne plus bouger. Les choses ne se passent pas toujours comme on le pense. Au lieu de ça, il prit une profonde respiration & rentra dans l’arène en saluant toute l’équipe avant de se diriger vers le petit Ethan. […] Cela faisait déjà 8h qu’ils étaient là, l’opération était complexe mais ils atteignaient le but, dans 1h ils pourraient le ramener dans sa chambre. Depuis quand les choses se passent comme prévu ? A peine le temps de se sentir soulagé que la fin de l’opération arrivait à grand pas que le cœur du garçon s’arrêta tout simplement. Si son collège essaya pendant quelques minutes de le ranimer, il ne mit pas longtemps à comprendre que c’était vain. « Pousses-toi. » Prenant la place du chirurgien cardio-thoracique qui s’apprêtait à arrêter le massage cardiaque sur Ethan, Tony continua, non il n’allait pas le laisser mourir, il ne pouvait pas le perdre, il avait encore toute sa vie devant lui. S’acharnant pendant une vingtaine de minute, Tony ne s’arrêta que quand deux infirmiers le forcèrent à sortir du bloc. […] La tête dans les toilettes, le pédiatre avait envie de vomir, comme il en avait envie à chaque fois qu’il perdait un patient depuis qu’il avait perdu Lucas. Il n’en pouvait plus de perdre des enfants qui avaient encore toutes leurs vies devant eux, il vivait un enfer depuis 1 mois & se demandait s’il ne ferait pas mieux de laisser tomber & de simplement se laisser vivre. Puis il pensa à Olivia. Olivia qui était dans un état dépressif bien qu’elle affirmait le contraire. Soupirant, il finit par donner un coup de poing dans le mur des toilettes. Il ne pouvait pas continuer comme ça, ce n’était plus possible. Il devait se ressaisir, il le savait, il devait commencé à accepter l’idée qu’il ne connaitrait jamais son fils, qu’il n’aurait jamais la chance de le voir fêter ses 18 ans, encore moins ses 1 ans ou encore qu’il n’aurait jamais la possibilité de lui apprendre à jouer au basket. Il devait remonter la pente pour lui & pour Olivia.

[…]

Ca va faire un an. Un an que Lucas a disparu. Tout n'a pas été facile, même particulièrement difficile, il faut dire les choses comme elles sont, ils ont été au bord de la rupture. Olivia ne pouvant plus supporter Anthony voulant la faire sortir, et lui ne supportant plus de se faire en permanence agressé. Seulement, ils ont réussi à se relever, ils ont surmonté cette perte, se fiançant même. Et Héra fit son apparition, on ne pouvait pas dire que l'année 2013 était leur année. Six mois plus tard, leur vie a repris sont cours, comme si rien n'était jamais arrivé même si beaucoup de chose ont changés. Il n'ignore pas les conséquences de la catastrophe, seulement dans sa vie quotidienne, il n'a pas besoin d'y faire face, plus maintenant en tout cas, car les jours suivant Héra, l'hôpital ressemblait à un champ de bataille & il ne rentra pas chez lui durant trois jours.

_________________
My mouth hasn’t shut up about you since you kissed it. The idea that you may kiss it again is stuck in my brain, which hasn’t stopped thinking about you since well before any kiss.
Revenir en haut Aller en bas
 

all these things that i've done ~ tony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HERE COMES THE SUN :: LOCKED OUT OF HEAVEN :: SAFE AND SOUND-