AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 remember us (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisa Cohen
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Elisa Cohen

◆ messages : 176
◆ inscription : 17/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

remember us (r) Empty
MessageSujet: remember us (r)   remember us (r) EmptyLun 3 Fév - 17:24


✣ ✣ ✣
Don't know if I can do this on my own. Everybody hurts some days. Its okay to be afraid.
Aujourd’hui Elisa avait décida de rendre visite à Toby. Il était rentré chez lui depuis peu de temps. Elle voulait s’assurer que tout allait bien. Telle la petite amie parfaite qu’elle n’est plus vraiment aux vues des derniers évènements elle décida d’apporter avec elle de la nourriture. Elle était donc allée chercher de la nourriture à un fast food qu’elle connaissait puisque Toby l’adorait. Avant cela elle avait aussi pris du temps pour se préparer. Elisa faisait attention à sa tenue. Elle mettait du temps à la choisir pour lui plaire. C’était naïf de sa part de penser qu’une tenue pourrait faire la différence, mais c’était à son image. Derrière la femme forte, indépendante se cachait une femme plus douce et fragile. Elle n’était présente qu’avec Toby. Ces derniers temps Elisa avait dû renfermer ce côté de sa personnalité. Etre forte pour lui était une nécessité. Elle ne voulait pas en rajouter une couche en le faisait se sentir encore plus mal. Il avait d’autres choses à penser que sa petite personne. Elisa le voyait bien s’inquiéter pour la disparition de sa sœur. Elle prenait énormément de place dans sa vie. Elle le comprenait et l’acceptait tant bien que mal. Etre à la seconde place n’était pas évident cependant c’était mieux que de devoir dire adieu à l’homme qu’elle aimait. En y repensant elle se sentait stupide. Si Juliet la voyait ainsi elle aurait sûrement voulu lui mettre une énorme gifle pour se comporter comme ça. Elisa se faisait plus de mal que de bien. Elle en était consciente, mais elle n’y pouvait rien. Arrivée devant chez lui elle hésita à sonner. Elle finit par le faire. Maintenant qu’elle était devant la porte c’était trop tard. Soudain il ouvrit la porte. Elle le regarda attentivement pendant quelques instants. Le voir lui faisait à la fois du bien et du mal. Du bien parce qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de repenser à leur dernière discussion avant la tempête. Il lui avait promis qu’il serait toujours là, il s’était montré aussi honnête que possible pour regagner son cœur. Croyant avoir le droit à son happy end Elisa s’était laissé convaincre. C’est cette tempête qui lui faisait si mal. En plus d’avoir vu Toby choisir à nouveau sa sœur à sa place elle avait perdu celui qu’elle connaissait. Il avait perdu une partie de sa mémoire y compris leur réconciliation. Il avait beau être toujours Toby elle sentait bien que quelque chose clochait. Elle n’arrivait cependant pas à mettre la main dessus. Elle voulait tellement croire qu’en passant du temps en sa compagnie, en s’occupant de lui il recouvrerait ses souvenirs perdus qu’elle mettait de côté ce pincement au cœur qu’elle ressentait. Elisa voulait croire qu’ils avaient encore une chance d’être ensemble, d’être heureux. Malgré son mauvais pressentiment elle revenait vers lui à chaque fois. Il était comme une drogue, sa drogue. « Toby .. » Lâcha Elisa avec un sourire en coin. Il avait l’air surpris de la voir. A force il devait en avoir assez de la voir roder dans le coin. La dernière chose qu’elle voulait c’était lui mettre la pression. « Je ne te dérange pas j’espère ? » Lui demanda la jeune femme. Bêtement elle se rendait compte de ne pas appeler aurait pu être une mauvaise idée. Elle avait beau se dire que Toby ne pouvait pas être avec quelqu’un d’autre parce qu’elle le considérait comme son Toby elle pouvait tout de même mal tomber. « Je t’ai apporté quelques trucs. » Lui dit Elisa tout en lui montrant ses sacs. Autrement dit elle voulait être sûre qu’il se nourrisse alors elle avait dévalisé les magasins alentours. Elle aurait bien cuisiné si elle n’était pas aussi maladroite. Selon elle il y a deux catégories de femmes : celles qui sont faites pour le foyer et les autres. Elle se considérait comme de l’autre groupe. Toby allait donc devoir se contenter de nourriture achetés.

_________________

Want you to make me feel like I'm the only girl in the world. Like I'm the only one that you'll ever love. Like I'm the only one who knows your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toby Reid
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Toby Reid

◆ messages : 839
◆ inscription : 02/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 2/5 Elisa - Lou
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : Sunbary Drive

remember us (r) Empty
MessageSujet: Re: remember us (r)   remember us (r) EmptySam 8 Fév - 23:20


Alors c’est ma théorie, que ces moments où il y a impact définissent qui nous sommes. Mais il y a une chose que je n’avais jamais envisagé ; et si un jour on arrivait plus à se souvenir d’aucun de ces instants ?.
@ The vow.


"Ma plus grande hantise s'était produite.. J'avais oublié des pans de ma vie.. Non ce n'est pas bon. Comment faire lorsque l'on a oublié des moments, des.."..


Toby souffle. Il pose son stylo, s'adosse à sa chais. Il ferme les yeux. Essaye une nouvelle fois de plonger dans ses souvenirs. Ses deux derniers mois sont faciles à se remémorer... C'est bien plus tard que cela devient plus compliqué, brumeux. Il se rappelle d'un visage, féminin... un décor plutôt somptueux les entourant... Mais voilà que tout s'assombrit. Des bruits assourdissants le plonge dans un état second. Le ramène à la tempête. Il se trouve sur un vélo. Pour quelle raison n'est-il plus chez lui? Il a l'impression de faire le mauvais choix. Il ne devrait pas être dehors, on dirait qu'il rate un événement important se produisant chez lui.. Il n'est pas en retard étant donné qu'il roule vers la direction opposée. Mais pourquoi? Il ne se comprend pas lui-même... Toby se met alors à réfléchir, plonge encore plus dans sa mémoire avant d'affronter un mur et d'ouvrir les yeux précipitamment. Des gouttes de sueurs perlent sur son front et sans comprendre, sans contrôler son impulsivité, le voilà, d'un seul geste balayer son bureau. Ses différents carnets voltigent alors dans la bibliothèque avant de retomber au sol. Pourquoi est-il si difficile de se souvenir... Il se retrouvait dans une situation si... ironique, qu'il ne savait pas en réalité s'il devait pleurer ou en rire... Il avait l'impression d'être vide, vide de sens. Apparemment son épopée lors de la tempête était pour sauver sa soeur, Jules.. qui se trouvait être introuvable depuis.... Il avait l'impression que son passé était décomposé, qu'il devait s'y faire et tout bonnement se retracer une nouvelle vie... Mais quelque chose l'en empêchait... mais quoi? Qui? Retrouvant peu à peu ses esprits, il jette un coup d'oeil sur ses carnets, ses mémoires. Il avait l'impression qu'il en manquait un... Pourtant il avait beau les recompter jour après jour, rien ne le perturbait étant donné que c'était le compte exact, de ce dont il se rappelait.... Il regarde ses mains. Il vient encore de se couper. Il se lève alors de sa chaise, se dirige vers la salle de bains, désinfecte puis entoure sa main d'un bandage. A force il avait l'habitude... Depuis son retour de l'hôpital et à cause de ses excès de colère il n'arrêtait pas de se blesser. Soit il le remarquait à temps soit il le découvrait dans son check up du soir. Se soignant juste devant le lavabo, il ne peut s'empêcher de regarder l'homme qu'il est devenu. Voilà qu'il se retrouve avec une barbe. Il a beau dire qu'il va la couper, il n'arrive pas en trouver le courage. Il n'est plus l'homme qu'il était auparavant. Est-il redevenu Will? Est-il toujours Toby? Sait-il vraiment qui il est maintenant? Que de questions philosophiques sauvées par le gong. La sonnette venant de retentir dans sa vaste maison, Toby se laisse traîner des pieds et va en direction de sa porte d'entrée. Elisa. Un petit sourire apparaît alors sur son visage, bien que surpris de sa venue. Le seul moment dont il se rappelle avec la jeune demoiselle fut leur dispute d'il y a quelques mois. Il s'était comporté comme un vrai con ce soir-là. Alors pourquoi était-elle là auprès de lui, à s'inquiéter pour lui. "Elisa, je suis content de te voir." Dit-il d'une voix calme. Heureusement pour lui il n'était pas mal habillé. Elle lui demande si elle ne le dérange pas. Quelle question. Il esquisse alors un plus grand sourire et lui dit en gardant une certaine distance. "Du tout, j'allais une nouvelle fois ranger ma bibliothèque! Mais ça peut attendre. Tu veux un thé, café?" Monsieur n'arrêtait pas de faire ça depuis quelques jours. Mettre en bordel son lieu secret avant de le ranger etc etc... un vrai cercle vicieux. Il va pour se diriger dans la cuisine lorsque la jolie blonde lui tend des affaires, plus précisément des sacs à ra bords remplis de nourriture. Ah bah si avec ça il meurt de faim... il y aura de quoi se poser des questions. Il se retient de rire trouvant le geste très amical et encore une fois très étonnant de sa part. "Wouaah. Tu sais je peux encore..." Il arrête de parler. Ce serait mettre de l'huile sur le feu. Il acquiesce alors. "Merci.. C'est très gentil. Je vais les déposer dans la cuisine si tu veux bien m'accompagner." Il était gêné. Ne savait comment se comporter, ne comprenant pas le comportement de la belle. Il avait clairement raté un épisode, mais ce qu'il aimerait bien savoir c'est lequel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa Cohen
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Elisa Cohen

◆ messages : 176
◆ inscription : 17/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

remember us (r) Empty
MessageSujet: Re: remember us (r)   remember us (r) EmptyDim 16 Fév - 15:49

Toby semblait très surpris de la voir dans le coin. Sur le coup Elisa regrettait d’être venue. Elle ne voulait pas le déranger. Il avait sûrement prévue autre chose. Elle semblait gênée alors que ce n’était pas dans ses habitudes. Elle faisait de son mieux pour le cacher derrière un sourire poli. Par chance il était seul aujourd’hui. Le fait qu’il ne se rappelle pas de leur dernier moment ensemble lui donnait le droit de faire ce qu’il voulait avec qu’il voulait. Cette idée l’a rendait malade, mais elle n’aurait rien pu faire. Elle ne pouvait pas le forcer vers une direction précise. La jeune femme touchait ses cheveux, ses hanches. Elle avait l’impression de jouer un rôle qui n’était pas le sien. Elle aurait voulu rendre la situation moins compliquée. Elisa ne savait pas comment se comporter avec Toby. Elle n’était pas sa petite amie, elle n’était pas non plus son amie. Elle ne voulait pas dépasser certaines limites en étant trop présente dans sa vie alors elle essayait tant bien que mal de trouver un juste milieu. Il ne se rappelait pas de leurs retrouvailles enflammées et de leur seconde chance. Elle ne savait pas si elle devait bien le prendre ou pas. En tout cas elle essayait de se montrer patiente en espérant qu’il finisse par se souvenir. Elle aurait très bien pu lui en parler mais elle ne voulait pas avoir l’air de lui forcer la main. S’ils étaient faits l’un pour l’autre alors il finirait par se souvenir. Toby essayait de se montrer poli envers elle, de trouver ses marques. Il était attendrissant à sa façon. « Un café serait parfait, merci. » Lui répondit Elisa poliment. Elle en avait déjà bu un ce matin alors en reprendre un pourrait la mettre sur les nerfs. Elle avait besoin de se calmer pour le moment. Elle avait donc besoin de sa dose de caféine. Elle se doutait que leur rencontre n’allait pas être simple. Elle avait besoin de courage. « Je me suis dit que t’éviter le supplice de cuisiner était une bonne idée. » Lui fit remarquer la jeune femme. Elle ne voulait pas qu’il pense qu’elle le sous estimait. Elle pensait à bien. Elle le suivit donc dans la cuisine à sa demande. Il semblait aussi mal à l’aise qu’elle. La situation était difficile pour elle aussi. Elle ne pouvait s’empêcher de repenser à leurs retrouvailles. Elle avait besoin de lui, de sa présence. Elle avait cru avoir enfin sa fin heureuse avec lui avant que tout ne tourne au cauchemar. Le Toby qui lui avait promis de ne plus jamais la faire souffrir de ne plus jamais lui mentir et surtout de prendre soin d’elle lui manquait. Elle savait qu’il était encore quelque part, mais elle ne savait pas où. « Comment te sens-tu aujourd’hui ? » Lui demanda Elisa avec un petit sourire. Elle aurait espérait qu’il fasse des progrès cependant elle avait peu d’espoir. Il devait sûrement être préoccupé par le fait de retrouver sa sœur plus que par le reste. Elisa avait l’habitude de passer au second plan avec elle. Sans le vouloir elle était jalouse de toute l’attention qui lui portait. Il était toujours inquiet pour elle et il laissait tout en plan. C’était sa sœur alors c’était normal, mais parfois elle ne pouvait pas s’empêcher de ressentir une pointe de jalousie. Rien qu’à cette pensée elle culpabilisait. Elisa se sentait comme une mauvaise personne.

_________________

Want you to make me feel like I'm the only girl in the world. Like I'm the only one that you'll ever love. Like I'm the only one who knows your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toby Reid
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Toby Reid

◆ messages : 839
◆ inscription : 02/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 2/5 Elisa - Lou
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : Sunbary Drive

remember us (r) Empty
MessageSujet: Re: remember us (r)   remember us (r) EmptyJeu 6 Mar - 13:08


Alors c’est ma théorie, que ces moments où il y a impact définissent qui nous sommes. Mais il y a une chose que je n’avais jamais envisagé ; et si un jour on arrivait plus à se souvenir d’aucun de ces instants ?.
@ The vow.


Pourquoi cela devait être si compliqué entre les deux. Pourquoi cela ne pouvait être plus simple, juste une fois. Il avait cette impression qu'ils avaient réussie une fois, à éclaircir la situation. Mais cette foutue tempête avait emporté beaucoup de choses avec elle. Dont sa mémoire. Il n'arrivait pas à comprendre pourquoi il était parti de cette soirée. Apparemment c'était pour sauver sa soeur... Mais elle avait évidemment disparue après la catastrophe naturelle. Peut-être que tout ça était alors un rêve? Peut-être qu'il avait fui quelque chose? Car sinon elle lui aurait au moins donnerdes nouvelles non? Bien qu'ils n'étaient pas en bonne relation elle ne pourrait pas lui faire ça? Lui faire croire qu'elle est décédée? Rien que d'essayer de repenser à cette succession d'événements lui donne une migraine. Il s'appuie alors à l'un des meubles. Pile au moment où elle accepte un café. Il essaye de faire bonne figure, acquiesce, ne pouvant dire un mot, attendant que le mal de crâne s'estompe. Il commence à fouiller dans ses placards, prend deux tasses. Appuie sur le bouton de la cafetière pour l'allumer. Attrape deux petites capsules. En place une dans la machine et appuie sur le bouton pour la mettre en marche. Pendant que le liquide remplit la tasse. Il se retourne et fait une nouvelle fois face à la jolie blonde.

Il sentait bien que quelque chose n'allait pas, qu'elle n'était pas à l'aise. Il sentait que c'était de sa faute aussi, mais ne savait pas comment y remédier. Il aimerait, vraiment. Il voudrait se rappeler de leurs moments, car il n'est pas dupe il a du se passer quelque chose entre eux, ils ont dû avoir un moment pour qu'elle soit là auprès de lui après les horreurs qu'il a pu lui dire. Comment peut-elle se comporter de cette sorte alors que leur dernier échange était plus que méchant. Il n'a qu'une envie, lui poser la question. Mais il doit tout d'abord répondre à celle qu'elle vient de poser. "C'est très gentil." Bon ça il l'a déjà dit, il faut qu'il change de disque maintenant. "Tu as bien fait tu sais. Comme tu peux le voir, je ne sors pas beaucoup en ce moment." En effet il passait la majorité de son temps à déranger et ranger sa bibliothèque, à parler au téléphone avec les assurances, car bien que la maison ne fut pas énormément touché il pouvait tout de même compter plusieurs dégâts. A chercher des informations sur des possibles ressemblances avec sa soeur, au cas où on la retrouverait. Il jouait aussi, sur l'ordinateur, des parties de poker. Ce n'était pas la même sensation que dans les casinos, mais il n'était pas encore apte à y refaire un tour. "Je suis un peu embrouillé à vrai dire." dit-il en répondant finalement à sa question. Il se rappelle de cette fois où il s'était dit qu'il ne voulait plus lui mentir. Bien qu'il avait perdu un pan de ses souvenirs, il ne comptait pas revoir son jugement. La cafetière l'alerte que le café est prêt, il prend alors la tasse et met la sienne à la place. Il remplace la capsule, jette l'usagée et appuie de nouveau sur le bouton. Il amène le café à Elisa, attrape juste avant la boîte à sucre et une cuillère et dépose le tout sur le comptoir. "Je... Elisa je suis désolée de te demander ça.. Mais la dernière fois.. Je me souviens d'une grande engueulade et je t'ai dit les pires horreurs. Je m'en veux terriblement pour ça et ... Ta présence me fait un plaisir fou, mais pourquoi? Je veux dire, je me rappelle de quelques bribes..." Avoue-t-il. C'était flou, cela n'avait aucun sens, aucun lien, mais il se rappelait de quelques formes, de visages, de lieux. Il n'y avait aucune chronologie à tout ça. Ses carnets auraient pu l'aider, mais celui datant d'avant l'accident était introuvable. Ironiquement. "Tu étais à ma soirée. Tu étais dans la foule allant à la cave. Tu étais venu. Alors.. je suis désolée." dit-il finalement. Ressasser le passé. Il s'était là encore promis de ne plus le remuer et pourtant il ne se voyait pas faire autrement. Il fallait qu'on lui explique, qu'on l'aide à se souvenir, car pour l'instant sa tête avait décidé de le lâcher.

Spoiler:
 

_________________
Toby Reid
My love, my family. Forgive me. •°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa Cohen
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Elisa Cohen

◆ messages : 176
◆ inscription : 17/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

remember us (r) Empty
MessageSujet: Re: remember us (r)   remember us (r) EmptyVen 21 Mar - 13:22

Elisa se demandait si c’était une si bonne idée de venir ici. Elle risquait de ne pas lui faciliter les choses alors qu’elle volait le contraire. Lui donner de l’espace aurait été mieux cependant elle n’avait pas réussi. Elle savait comment il raisonnait et il ne devait pas sortir énormément. Elle continuait de vouloir prendre soin de lui qu’il le veuille ou non. Visiblement il semblait content de ce coup de demain. « Je voulais surtout éviter de devoir cuisiner moi-même. Je ne voudrais pas t’empoisonner. » Lui confia Elisa avant de laisser échapper un petit rire. Elle n’avait rien de la petite amie idéale. Elle ne savait pas cuisiner, elle n’aimait pas faire le ménage. S’il se souvenait de tout cela il aurait sûrement envie de trouver quelqu’un d’autre. Au oins elle était assez prévenante pour lui acheter à manger. Lorsque Toby lui confia à quel point il était embrouillé Elisa se sentirait désolée. Elle savait combien ça devait être difficile pour lui de ne pas se souvenir. Elle imaginait à quel point elle deviendrait folle à sa place. Une fois de plus il montrait à quel point il pouvait être fort. Elle aurait cependant aimé qu’il puisse s’appuyer sur elle. « Tu as pensé à consulter quelqu’un ? » Lui demanda la jeune femme. Elle savait que ça risque de le froisser et c’est ce qu’elle voulait éviter. Elle ne savait pas quoi faire d’autre. « Je ne parle pas forcément d’un psy, mais peut-être quelque chose sous hypnose. » Lui expliqua Elisa. Elle espérait vraiment qu’il ne se vexe pas. Elle voulait l’aider par tous les moyens. Elle était prête à faire confiance à un psy alors que pour elle ça avait été un échec. Elle voulait tellement retrouver le Toby dont elle était tombée amoureuse une seconde fois. En parlant d’hypnose la jeune femme était très sérieuse. Elle en avait entendue parler et elle y croyait du moins elle était prête à y croire. Alors il avait oubli leur réconciliation à l’hôtel. Au moins il se souvenait qu’il l’avait insulté un jour et qu’avant d’avoir son accident elle était à sa soirée et qu’une fois de plus il l’avait laissé toute seule pour ne pas changer. La jeune femme ne savait pas comment se sentir face à cela. Est-ce qu’elle devait être vexé parce qu’il avait oublié le début de leur seconde chance ? Est-ce qu’elle devait ne pas se sentir visé ? Elle faisait de son mieux pour ne pas se comporter comme une égocentrique, mais c’était plus facile à dire qu’à faire.

Elisa ne cessait de se dire qu’il y avait une raison pour laquelle il avait oublié cela. Peut-être que finalement son inconscient était en train de lui dire qu’il faisait une erreur monumentale. Peut-être qu’il avait changé d’avis. En tout cas cela ne l’a laissait pas de marbre. La jeune femme essayait de ne pas le montrer. Elle ne voulait pas qu’il se sente coupable. Il devait recouvrir la mémoire sans pression. Elle devait donc faire comme si de rien était en mettant de côté ses questions. « Effectivement tu as raté un épisode. » Lui fit remarquer la jeune femme avant de laisser échapper un petit rire. Elle préférait agir comme ça c’était bien mieux pour eux d’eux. « Oui on s’est disputé, oui je suis venue et .. » Commença par lui expliquer Elisa avant de comprendre quelque chose. Elle ne pouvait pas tout lui dire. Elle allait lui servir la vérité sur un plateau d’argent et il se sentait quelque peu obligé de revenir avec elle Ce n’est pas ce qu’elle voulait. Certes elle le voulait auprès d’elle, mais pas de cette façon. S’il revenait vers elle ça serait parce qu’il s’en serait souvenu et qu’il avait décidé d’être avec elle. « J’aimerais combler ce vide que tu ressens cependant quelque chose me dit qu’il y a une raison pour laquelle tu n’arrives pas à te souvenir. Ça ne serait pas t’aider que tout te dire. » Continua  la jeune femme avant de baisser les yeux. Cela lui faisait du mal de ne rien dire mais elle savait qu’elle agissait pour son bien. « Tu vois le découvrir par toi-même. » Fini par lui dire Elisa. Elle avait l’impression de redevenir une adulte. Elle faisait cela par amour. Pour une fois elle faisait passer les intérêts de quelqu’un avant les siens. Maintenant elle n’avait qu’une envie partir en courant cependant elle ne pouvait pas. Elle allait le faire se sentir coupable. Alors elle allait continuer à faire comme si de rien était en espérant qu’il finisse par se souvenir.

_________________

Want you to make me feel like I'm the only girl in the world. Like I'm the only one that you'll ever love. Like I'm the only one who knows your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toby Reid
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Toby Reid

◆ messages : 839
◆ inscription : 02/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 2/5 Elisa - Lou
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : Sunbary Drive

remember us (r) Empty
MessageSujet: Re: remember us (r)   remember us (r) EmptyDim 30 Mar - 21:01


Alors c’est ma théorie, que ces moments où il y a impact définissent qui nous sommes. Mais il y a une chose que je n’avais jamais envisagé ; et si un jour on arrivait plus à se souvenir d’aucun de ces instants ?.
@ The vow.


Dans ce genre de situation on ne sait pas si on peut rire ou au contraire pleurer. Toutes émotions sont à leur paroxysme. Toby aimerait la prendre dans ses bras, l'embrasser. Mais quelque chose l'en empêche. Ils ont beau essayer de faire comme s'il n'y a rien entre eux. Un truc, une chose dérange. Met mal-à-l'aise. Elisa a beau essayer de faire des efforts en critiquant sa propre cuisine, cela a beau décrocher un sourire de la part de Toby. "C'est vrai qu'après mon accident ce serait le comble." Il pince alors ses lèvres, ferme les yeux. Il sait qu'il aurait pu être plus flexible. Pourquoi évoquer de nouveau cette tempête. Sur le coup.. Toby le savait, il n'avait pas été très malin. "Désolé, je.. c'était pas drôle." Qu'est-ce qu'il aimerait retourner en arrière. Mais vers où? Vers quel moment? Tout est embrumé dans son esprit et rien ne lui permet de se souvenir. C'est alors que la proposition d'Elisa se fait entendre. Cela l'étonne de sa part. Cela le fait même se reculer. Bien que son esprit, sa mémoire ne soit pas au plus haut de sa forme, il ne supporte pas l'idée qu'on puisse y rentrer dedans. Trop de secret y sont enfouis. Trop de souffrance et cela depuis son adolescence, son enfance même. Non cela le rebute totalement. Une seule personne peut y accéder.. Will. Son ancien lui. Au fond il sait très bien que cela est ridicule. Il a déjà essayé d'aller voir un psychologue, mais après deux échecs il préféra se rétracter. Ce n'était définitivement pas pour lui. Cela ne pouvait régler ses problèmes. "Je pense que.. je ne veux pas que quelqu'un rentre dans ma tête. Cela peut paraître fou, mais.. je n'ai même pas d'explication valable en fait." dit-il en avouant franchement. "J'ai déjà essayé les psys, mais ce ne fut pas très concluant. Puis l'hypnose m'effraie." Qu'est-ce qu'il n'aimait pas se comporter comme ça. Il avait l'impression de redevenir un petit enfant, redevenir Will le temps de quelques secondes. Celui qui était effrayé par l'espoir, qui ne croyait qu'aux mathématiques. La logique des choses, de l'idée de croire en ce qu'on voit et non à ce qu'on imagine. Etait-il au fond encore ce petit garçon... Non tout avait changé. Il avait changé. En bien ou en mal?Pouvait-on véritablement répondre à cette question.

En cet instant Toby désirait qu'une seule chose. Qu'on lui dise ce qui s'était passé tout ce temps. Qu'on lui révèle des moments oubliés. De l'aide. Oui, enfin Toby dévoilait ses faiblesses. Toby voulait recoller les morceaux avec Elisa. Lui en parler était alors la meilleure des choses selon lui. Plus de secrets, plus de blessures. Il pensait qu'Elisa ne pourrait plus le surprendre et pourtant... Voilà qu'elle refuse d'obtempérer. Sa surprise doit se lire sur son visage. Un rire nerveux se fait entendre dans la pièce. "C'est de bonne guerre!" Oui il était vexé. Il essayait de comprendre le choix de la jolie blonde. S'efforçait de lui trouver des raisons face à son choix. Mais le fait de savoir qu'elle connaisse la vérité et qu'elle décide volontairement de ne pas le lui révéler lui fait mal. C'est comme lui voler un pan de sa vie. Il sait dans son fort intérieur que c'est pour son bien... Mais pour l'instant il trouve cela surtout égoïste. Cette pensée n'est pas correcte. Il ne devrait pas ressentir cela. Pas à son égard. "Espérons que je me souvienne à temps alors. Enfin.. j'espère que.. eh merde." dit-il en sachant pertinemment que s'énerver ne va servir à rien. Pourtant le voilà qui sert le poing et qui tape sur le comptoir de la cuisine. Un seul coup qui sonne comme une décharge dans son corps, dans sa tête. Il sent sa tête qui tourne, se tient alors au même comptoir frappé précédemment. Essaye de rassembler ses idées pendant ce court instant de flottement. "Je ne me souviens peut-être pas de tout. Mais je sais une chose. C'est que j'ai et toujours eu des sentiments pour toi." Au moins sur le coup Toby ne pouvait être plus clair. Il sait que cela ne pouvait pas pardonner les propos qu'il lui avait dit précédemment, quoi qu'un événement avait dû les rapprocher. "Par contre.. quelque chose me taraude. Bien que tu sois là auprès de moi, que tu veuilles mon bien.. Tu as l'air d'être blessée, j'ai l'impression que tu m'en veux Elisa. Alors peut-être que c'est moi qui deviens parano. Mais je me rappelle t'avoir dit que je ne te mentirai plus jamais. Mais et toi.. vas-tu commencer?" Oui sa dernière question n'était pas des plus agréable à entendre. Il aurait peut-être pu la prendre avec des pincettes. Mais ses derniers dires l'ayant fait réagir, réveiller même, le voilà de nouveau lancé.

_________________
Toby Reid
My love, my family. Forgive me. •°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa Cohen
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Elisa Cohen

◆ messages : 176
◆ inscription : 17/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

remember us (r) Empty
MessageSujet: Re: remember us (r)   remember us (r) EmptyVen 4 Avr - 10:02


☆ ☆ ☆
Only when I stop to think about you I know.
Only when you stop to think about me, do you know ?


Elisa discutait avec Toby, Ils plaisantaient. On pouvait croire qu’ils retrouvaient doucement une complicité. C’était surement le cas, mais la jeune femme préférait y aller doucement. Elle ne voulait rien précipiter. On pouvait dire Toby avait son humour à lui, un humour pinçant puisqu’il la taquinait. Elisa ne le prenait pas mal. Il devait arrêter de marcher autant su des œufs avec elle. Ce n’est pas parce qu’il avait dire un mot de travers qu’elle allait prendre la porte et le laisser tomber. Il avait beau ne pas s’en souvenir elle savait ce qu’il ressentait pour elle. Désormais elle était au courant de toute sa vie alors Elisa avait choisi de rester. Elle essayait simplement de trouver un signe comme quoi c’était la bonne décision. « C’est rien. » Lui répondit Elisa. Elle voulait le soulager afin qu’il s’arrête de stresser ainsi. Elle n’était pas aussi susceptible qu’il le pensait. Après leur incroyable dispute elle avait appris à s’endurcir. Ce n’était une petite blague qui allait lui faire peur. Par moment Elisa avait envie de le prendre dans ses bras pour qu’il se sente mieux, mais elle n’en faisait rien. Elle n’y arrivait pas. Elle avait l’impression que ce n’était pas approprié. Il ne se souvenait pas de leurs retrouvailles alors il risquait de la prendre pour une folle. Toby s’était arrêté à leur dispute. Une chose était sûre il craignait l’hypnose et tout ça. Elisa commençait à se dire qu’il n’avancerait pas dans le cas contraire. « Ça t’aiderait si je venais avec toi ? » Lui proposa la jeune femme. Elle ne voulait pas en faire trop, mais l’idée de lui tenir la main pendant qu’il essayerait d’aller mieux était une bonne idée. Toby avait tout à fait le droit de refuser. Ses souvenirs étaient personnels alors il pouvait ne pas vouloir qu’elle sache chaque détails de sa vie. Elisa voulait simplement lui prouver qu’elle était capable d’être présente pour lui.

Une fois de plus Toby laissait ses nerfs passer en premier. Il s’énervait. La jeune femme se demandait s’il s’énervait contre lui et à sa mémoire ou contre elle qui refusait de lui dire ce qu’elle savait. Elle était donc mal à l’aise.  « Toby .. » Lâcha Elisa. Elle ne voulait pas qu’il se fasse mal à cause de tout ça. Il devait essayer de récupérer sa vie doucement mais sûrement. Certes elle avait une distance face à lui, mais elle était présente. Il ne devait pas l’oublier sinon elle ne serait pas là. « Je n’en doute pas. » Lui confia la jeune femme. Elle savait que Toby risquait de ne rien comprendre. Elle savait combien il tenait à elle et pourtant elle continuait d’être froide. Elle avait beau essayer de l’aider elle était dans la retenue. Toby le savait puisqu’il mis les pieds dans le plat en lui demandant ce qu’elle pouvait bien lui reprocher. Le fait était là. Il l’a connaissait mieux que personne. Elle ne savait pas si c’était une si bonne chose.  Elisa continuait à sentir que si jamais il se souvenait de tout ce qui s’était passé alors ça voudrait dire qu’ils avaient une chance. Le problème de Toby n’était pas physique, mais psychologique. Il avait un blocage et ça n’était pas un hasard surtout quand ce qu’il avait oublié était leur retrouvaille. Elisa lui avait donné une dernière chance et comme toujours le destin s’était mis en travers de leur route. Les dernières paroles de Toby le touchaient. Il voulait qu’elle commence à dire la vérité. Elle était piquée au vif. « Je sais que c’est injuste de ma part de t’en vouloir pour quelque chose dont tu ne te souviens pas. D’ailleurs même si tu t’en souvenais ça ne rendrait pas les choses plus faciles. » Lui expliqua Elisa d’un ton timide. Elle ne savait pas comment s’exprimer clairement. Elle avait pris la décision de ne rien lui dire tan qu’il ne se souviendrait pas alors elle essayait de s’y tenir. « C’est juste quelque chose que je ressens et dont je n’arrive pas à me débarrasser. » Rajouta la jeune femme. Elisa avait l’impression que même si Toby l’aimait elle passerait toujours en second. Elle avait envie d’être son univers parce qu’elle l’aimait énormément. Dans un autre sens elle se sentait coupable de ressentir ça. Heureusement qu’il se préoccupait des autres comme par exemple de sa sœur cependant elle ne pouvait pas s’empêcher d’être jalouse. C’était étrange de ressentir ça. Elle n’en était pas fière bien au contraire. Elle n’arrivait pas à passer outre parce que ça la ramenait à leur passé, à tous les mensonges qu’il avait raconté.

_________________

Want you to make me feel like I'm the only girl in the world. Like I'm the only one that you'll ever love. Like I'm the only one who knows your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toby Reid
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Toby Reid

◆ messages : 839
◆ inscription : 02/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS : 2/5 Elisa - Lou
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER : Sunbary Drive

remember us (r) Empty
MessageSujet: Re: remember us (r)   remember us (r) EmptyJeu 1 Mai - 21:54


Alors c’est ma théorie, que ces moments où il y a impact définissent qui nous sommes. Mais il y a une chose que je n’avais jamais envisagé ; et si un jour on arrivait plus à se souvenir d’aucun de ces instants ?.
@ The vow.


Au vu de leur présente situation Toby commençait à se demander comment il pouvait définir leur relation. C'était un véritable questionnement. Après tout ce qu'ils avaient vécu c'était un miracle qu'ils arrivent à parler tous les deux dans la même pièce. Bien qu'on ne pouvait pas nier que sans les manigances de Toby, ils ne se seraient jamais retrouvés. C'était bien grâce au pardon d'Elisa que leur relation avait pu évoluer de cette manière. Mais au fond qu'est-ce que cela veut bien dire? Ou en sont-ils? C'est ce qu'aimerait savoir Toby, désirant plus que tout avoir une fin heureuse. Mais celle-ci lui échappe. S'évapore, s'évade dès qu'il se rapproche de la vérité, dès qu'il s'approche de ses souvenirs. Il a beau chercher, tester toutes les tisanes possibles, rien n'y fait. Il se retrouve coincé avec ce personnage qu'il a crée. Il se sent emprisonné. Étouffe dans cette prison dorée. Comment en profiter alors que les personnes qu'ils aiment ne sont pas autour de lui. Toby réalise, alors, enfin, que la vie qu'il avait pu imaginer et cela durant des années n'étaient pas celle qui le rendrait heureux, qui lui redonnerait envie de vivre. évidemment ce n'était pas une aussi grande révélation. Non on lui avait demandé d'être honnête envers les autres et il le fallait qu'il le soit, aussi, avec lui-même. Pour se reconstruire. La jeune femme se proposa de l'accompagner pour une possible consultation avec un psychologue. Il aurait aimé, voulu, répondre à l'affirmative. Mais encore une fois. Quelque chose l'en empêchait. Peut-être que l'éloigner serait le meilleur moyen pour qu'elle passe à autre chose. Pensait-il l'abandonner? De nouveau? Oh non... Il aimerait la garder auprès d'elle. Mais l'idée de la faire souffrir de nouveau lui était insupportable. Sans prétention. Il ne fallait pas être devin pour remarquer la souffrance d'Elisa. Douleur causé par Toby. Encore. "Eh bien.. je vais jouer la carte de la franchise." dit-il en esquissant un petit sourire. "Je... je vais y repenser.. pour toi, pour voir un psy. Mais je préfère que tu ne viennes pas. Tout du moins pas aux premières séances. Je... je t'ai menti. Sur beaucoup de choses. Surtout mon passé. Je m'en excuse.. vraiment. Mais... peu de personnes en réalité sont au courant de ce que j'ai vécu." était-il en train de s'enfoncer? Bizarrement il savait qu'au fil de ses propos il était en train de faire du mal à la jolie blonde. Mais il voulait être honnête et lui expliquer les raisons de son refus plutôt que de rester dans un flou continuel. "A vrai dire il n'y a qu'une personne qui est au courant. Enfin deux, mais... cela fait bien longtemps que je n'ai pas vu l'un des deux. Même les deux. Pour différentes raisons. Mais avec une seule cause à la clés." Lorsqu'il prononça sa dernière phrase il ne pu repenser au fait... qu'en réalité.. cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas parlé à Lou non plus. Ben, Lou et Will. Les trois mousquetaires. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas entendu ce terme. Bien longtemps qu'ils avaient été séparés. Il ne se laisse pas, pas cette fois-ci, submergé par ses émotions, ses souvenirs. Il décide de se contrer et de rester présent... auprès d'Elisa.

Car malgré sa crise. Malgré ses propos, elle est toujours là à ses côtés. Toujours prête à le soutenir. Il y a encore quelques mois il aurait pu penser que la situation était gagnée. Qu'elle était de nouveau à lui et que tout pourrait redevenir comme avant. Mais la réalité est plus dure à avaler. Leur relation ne sera jamais plus la même. Peut-on s'avancer? Dire qu'elle pourrait être meilleure ou penser au pire? Lui-même était fatigué de faire des plans sur la comète. Dire qu'il voulait profiter du bon temps était peut-être un peu fort. Non ce qu'il désirait c'était que son cerveau, sa mémoire fonctionne de nouveau. Fatigué de vouloir se rappeler des moments passés. Elisa elle, avait la mémoire bien claire. Et lorsqu'elle se mit à se confier, Toby essayait d'être le plus attentif possible. "T'ais-je trompé?" dit-il en essayant cette fois-ci de bel et bien faire de l'humour. Il avait beau avoir voulu jouer son malin sa curiosité avait été de nouveau piquée au vif et cette fois-ci il ne voulait pas en découdre. "Peux-tu m'en parler un peu plus? J'ai beau ne pas avoir toute ma tête... je... c'est drôle de dire ça au vu de... notre relation, mais... je suis toujours là. Toujours moi!" Essayait-il de se convaincre en le lui disant? Peut-être. Dans un côté oui. Dans l'autre, Toby avait une tout autre idée. La rassurer. C'est d'ailleurs certainement sous ce sens qu'il se rapprocha de la jeune femme. Juste de quelques centimètres. Cette proximité entre les deux. Lui rappelait une certaine sensation, un certain sentiment. Un déjà vu.


_________________
Toby Reid
My love, my family. Forgive me. •°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa Cohen
EVERYTHING IS OKAY, NOTED.
Elisa Cohen

◆ messages : 176
◆ inscription : 17/06/2013

IN MY SICKHEAD
TOPICS :
EMERGENCY PEOPLE :
QUARTIER :

remember us (r) Empty
MessageSujet: Re: remember us (r)   remember us (r) EmptySam 3 Mai - 14:42


☆ ☆ ☆
Only when I stop to think about you I know.
Only when you stop to think about me, do you know ?
 
Elisa était touchée qu’il accepte de voir un psy pour elle cependant elle l’était un peu moins lorsqu’il lui confia qu’il préférait qu’elle ne soit pas présente. Elle comprenait qu’il y a encore certaines choses qui sont personnels à son propos. Il doit faire un gros travail sur lui-même avant de la laisser pleinement entrer dans sa vie. Elle commençait cependant à se demander si ça arriverait un jour. Il n’arrivait pas à se mettre dans la tête que s’il lui donnait sa chance elle serait capable de tout supporter pour lui. Il ne cessait de mettre des barrières entre eux sans qu’elle ne puisse rien faire. Elisa ne pouvait qu’accepter parce qu’elle ne pouvait pas le forcer. Puis Toby commença à insister de plus en plus pur savoir ce qu’elle lui cachait. Il n’en pouvait plus de vivre dans le flou. Il avait besoin d’elle. Il pensait même au pire en ce qui concerne ses agissements. Il avait beau s’être comporté comme un crétin il n’aurait pas été aussi loin. « A ce que je sache non. » Lui répondit Elisa avant de laisser échapper un rire nerveux. Elle ne voulait pas le penser pace que ça aurait été la goutte d’eau qui aurait fait déborder le vase. En tout cas pour qu’il suppose ça c’est qu’il ne se souvenait vraiment de rien. « Oh et puis merde ! » Lâcha la jeune femme. Elle n’en pouvait plus d’attendre qu’il se rappelle. Elle avait des choses douloureuses sur le cœur et elle savait qu’elle ne pourrait pas être présente pour lui si elle ne se lâchait pas. De plus elle était incapable de le laisser penser qu’il l’avait trompé. Toby était bien des choses, mais il n’était pas infidèle du moins c’est ce qu’elle aimait croire. Elle ne voulait pas rajouter cet adjectif à la liste de ses défauts qui pourraient la faire fuir. « En réalité après notre énorme dispute dans laquelle tu m’as révélé une grosse partie de ta vie que j’ignorais tu m’as demandé de m’en aller ce que j’ai fait. Je ne pensais pas te revoir – du moins je ne pensais pas que tu aurais le culot de revenir – mais tu l’as fait. » Commença par lui dire Elisa. Elle souriait presque parce que finalement ça c’était bien fini. Il avait eu le culot de passer outre le risque de se prendre une énorme gifle de la part de la jeune femme rien que pour avoir une dernière chance avec elle. « Tu m’as dit toutes ses choses que je rêvais d’entendre depuis notre rencontre. Tu m’as demandé de te donner une seconde chance et dans un élan de folie j’ai décidé d’accepter. On a eu notre seconde chance. » Continua la jolie blonde. Elle chérissait ce moment parce qu’elle s’était sentie spéciale, aimée. Enfin elle pensait avoir le droit à sa vie heureuse avec Toby. Son cœur ne saignait plu elle était paisible, mais malheureusement rien n’est jamais simple ici. Elle s’en était aperçu à la manière forte. « Avant même de pouvoir en profiter il y a eu – cet évènement – tu es parti à la recherche de ta sœur puis tu as été blessé. En te réveillant évidemment tu ne te rappelais pas de tout ça. » Rajouta Elisa. Elle savait qu’elle devait aller plus loin dans ses propos. Elle devait lui expliquer pourquoi elle était si distante parce que jusqu’ici ça n’expliquait rien. Malgré l’accident ils avaient fini sur une bonne note. Elisa devait ouvrir son cœur à Toby pour qu’il comprenne de quoi ça retournait vraiment. Elle appréhendait parce qu’elle se doutait qu’il ne comprendrait sûrement pas ce qu’elle pouvait ressentir. Elle-même avait dû mal à mettre des mots sur ses émotions. Elle prenait le risque de passer pour une folle et une hystérique aux yeux de l’homme qu’elle aimait. « Je me sens tellement égoïste de dire ça, mais je me suis sentie mise à l’écart. Une fois de plus tu choisissais ta sœur alors tu es allée à sa rencontre pour aller voir si elle allait bien. Je sais que cet idiot parce que c’est ta sœur et que je suis .. j’étais ta copine, mais je me suis sentie abandonnée à nouveau comme si je n’étais pas assez bien. » Fini par lui dire la jeune femme. Un silence s’installa. Elle se sentait comme la reine des idiotes .Elle se sentait jalouse de la sœur de Toby parce qu’elle partageait avec lu un lien indestructible. Il était capable de tout pour ses beaux yeux. Elisa n’était pas stupide elle le connaissait bien mieux qu’elle et ce n’était pas censé changer. Autrement dit elle n’était pas jalouse à proprement dit de sa sœur, mais de leur lien. Elisa continuait d’espérer qu’il lui laisse assez de place dans sa vie pour qu’elle se sente mieux. Elle commençait à se dire que ça n’arriverait jamais. Toby ne pourrait pas se laisser aller à être totalement honnête avec elle. Peut-être que c’était un signe du destin qu’elle ne voulait pas voir. Cette pensée lui brisait le cœur d’ailleurs elle sentait les larmes lui monter aux yeux. Elle voulait les cacher, mais c’était bien trop difficile. « Je me suis dit que si tu arrivais à t’en souvenir par toi-même ça voulait dire quelque chose pour nous, un signe que nous étions fait l’un pour l’autre. Encore une fois je suis idiote. » Lui confia Elisa dans une voix de plus en plus enrouée par les sanglots qu’elle tentait de garder pour elle. Elle ne voulait pas se sa pitié, elle ne voulait pas de belles paroles. Pour le moment elle aurait eu besoin qu’il se souvienne tout simplement. Son happy end avec Toby elle en avait rêvé, mais plus le temps passait plus elle semblait s’en éloigner.

Spoiler:
 

_________________

Want you to make me feel like I'm the only girl in the world. Like I'm the only one that you'll ever love. Like I'm the only one who knows your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




remember us (r) Empty
MessageSujet: Re: remember us (r)   remember us (r) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

remember us (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RUN THIS TOWN :: LET'S CALL THEM SURVIVORS :: SUNBURY DRIVE NEIGHBOURHOOD-